Faculté de Psychologie, Sciences de l'Éducation et de la Formation
Département Sciences de l'éducation et de la formation

Formation et Recherche

Le laboratoire de recherche en sciences de l'éducation et de la formation CIREL (ULR 4354)

Le CIREL est composé de 4 équipes de recherche :

L'équipe Théodile est une équipe de recherche en didactiques. Si historiquement, dans le contexte d’émergence scientifique des didactiques, elle s’est constituée autour de la didactique du français, les orientations adoptées depuis deux décennies sont marquées par une ouverture aux autres didactiques disciplinaires (sciences, mathématiques, EPS, TICE, histoire, philosophie, géographie, FLE), à d’autres disciplines de recherche (histoire de l’éducation, psychologie, sociologie), et par les recherches comparatistes en didactiques auxquelles elle contribue de manière significative.

L'équipe Proféor s’est donnée comme objectif scientifique l’investigation du travail éducatif considéré comme un concept structurant susceptible d’appréhender le fonctionnement des politiques, des institutions et des acteurs dans différents champs de l’éducation et de la formation (école, formation, santé, travail social). 

L'équipe Trigone  est la plus importante en formation des adultes et plus largement en formation tout au long de la vie, du moins en France.Il s’agit de l’analyse et de la compréhension des dynamiques de transformations, de continuités et de ruptures…à l’œuvre dans le champ de la formation des adultes. Ces dynamiques concernent tout autant les modes de conception, d’organisation et de pilotage des dispositifs de formation que les modes d’accès aux savoirs et aux compétences. Elles concernent également les modes d’interventions, d’engagement et de coopération des différents acteurs que les modes de régulations qui régissent leurs domaines et logiques d'actions.

L'équipe Récifes:  Les transformations relatives aux politiques d'éducation et de formation constituent son objet de recherche spécifique, en complémentarité avec ceux des trois équipes historiques et en cohérence avec le projet global du laboratoire. L'idée de transformations est à entendre ici au sens large des conditions socio-génétiques et des fondements idéologiques des politiques considérées, aussi bien que des contextes de leur mise en œuvre et des effets (escomptés ou non) qu'elles génèrent, avec tous les débats, formes de résistance, compromis ou retraduction que cela peut impliquer.